Loading...
///Participation du CEA au projet Power to Gas

Participation du CEA au projet Power to Gas

En présence des représentants politiques et économiques de la région PACA ainsi que de l’État, les acteurs du projet  Jupiter 1000, auquel participe le CEA, ont signé les accords industriels pour ce démonstrateur et lancé la pépinière Innovex.

La pépinière Innovex située sur la plateforme PIICTO (Plateforme Industrielle et d’Innovation Caban Tonkin) et dédiée à l’innovation en matière de transition énergétique et vient d’accueillir son premier projet concret avec « Power to Gas ». Ce procédé consiste à convertir et stocker des surplus d’électricité sous forme de gaz. Concrètement, le Power to Gas utilise l’électricité renouvelable non consommée pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. L’hydrogène est ensuite combiné par un processus de méthanation à du dioxyde de carbone (CO2) pour obtenir du méthane de synthèse, aux propriétés identiques à celles du gaz naturel. L’unité de méthanation du CO2 sera basée sur une technologie développée au CEA. L’hydrogène ou le méthane de synthèse ainsi produits, seront injectés dans le réseau de transport de gaz.

Jupiter 1000 est par ailleurs le premier projet qui valorise du CO2 issu de fumées industrielles en France, en intégrant une unité de captage de CO2 sur les cheminées d’un industriel local, Asco Industries. Le gaz produit par le démonstrateur Power to Gas sera consommé par les industriels locaux.

Jupiter 1000 est coordonné par GRTgaz avec le Grand Port Maritime de Marseille. Ce projet mobilise différents partenaires français aux compétences complémentaires : McPhy Energy, Atmostat Leroux et Lotz Technologies, CNR, GRTgaz, TIGF et le CEA qui est chargé de la R&D sur le méthaneur et de l’analyse des performances du démonstrateur.

La mise en service du démonstrateur est annoncée pour octobre 2018 au terme d’un an de chantier et d’un investissement de 30 M€ (dont 30% de subventions publiques) qui couvre les trois premières années d’exploitation. Il est à noter que ce projet est soutenu par la Commission de Régulation de l’Energie en raison de sa finalité, en accord avec la transition énergétique française, de diversifier les usages des réseaux de gaz naturel.

Cette installation devrait produire 1 MW électrique soit l’équivalent de la consommation annuelle de 150 familles.

By | 2017-03-23T16:53:33+00:00 avril 19th, 2016|actualite, électricité|0 Comments

Leave A Comment