Loading...
///Vente d’un satellite militaire par Airbus et Thalès

Vente d’un satellite militaire par Airbus et Thalès

Un contrat portant sur la vente d’un satellite de télécoms militaire par Airbus Space Systems et Thales Alenia Space à l’Egypte a été conclu le 18 avril 2016 au cours de la visite de François Hollande au Caire. Ce contrat porterait apparemment sur une somme de 600 millions d’euros. Cependant, aucun chiffre officiel n’a pour le moment été transmis, l’Elysée restant relativement discret sur les ventes dans le secteur militaire.

Seuls Airbus Space Systems et Thales Alenia Space, désigné comme maître d’oeuvre, ont finalisé les négociations portant sur la vente du satellite de télécoms militaires estimé à environ 600 millions d’euros. Selon La Tribune, le projet prévoyait initialement la vente de deux satellites (un de télécoms et un autre d’observation) mais les Égyptiens ont trouvé la proposition trop onéreuse et n’ont finalement accepté l’acquisition que du satellite de télécoms, la vente du satellite d’observation étant remise à plus tard. Toujours selon La Tribune, les Russes et les sud-Coréens auraient proposé une offre moins chère sur ce deuxième satellite.

D’autres négociations sont également en cours, notamment entre DCNS et le ministère de la Défense égyptien concernant la vente de 4 navires de guerre, dont 2 nouvelles corvettes Gowind de 2.400 tonnes fabriquées à Lorient, le patrouilleur hauturier Adroit (un OPV de la classe Gowind), et un patrouilleur de 54 mètres de type P400 fourni par le chantier naval Piriou.

By | 2017-03-23T16:53:33+00:00 avril 19th, 2016|actualite, défense|0 Comments

Leave A Comment