Après avoir déterminé le montant de leur résultat imposable au titre de chaque exercice, les sociétés doivent elles-mêmes calculer le montant de l’impôt dont elles sont redevables au titre de l’exercice en cause. En outre, les sociétés doivent acquitter spontanément l’impôt sur les sociétés en versant quatre acomptes provisionnels puis le solde de liquidation une fois le montant de l’impôt connu.